Comment sont-ils choisis ?

Les membres de la Convention citoyenne métropolitaine pour le climat sont représentatifs de la diversité des habitants du territoire métropolitain.

Un groupe représentatif du territoire

La Convention citoyenne rassemble plus de 100 métropolitaines et métropolitains tirés au sort sur le périmètre des 49 communes de Grenoble Alpes Métropole. Sa composition constitue un panel représentatif du territoire métropolitain. Celle-ci tient compte de :

  • La diversité territoriale de la Métropole
  • La parité
  • L'âge
  • Le niveau de diplôme
  • La sensibilité prioritaire à l'environnement

En plus des membres permanents de la Convention, 50 réservistes ont été recrutés, afin d'être disponibles le cas échéant si les membres doivent s'absenter ou se retirer, pour divers motifs membres absents (maladie, urgence familiale, déplacement professionnel contraint...).

Une indemnisation pour la mission

Afin de reconnaitre le travail effectué et d’assurer un engagement pérenne, Grenoble Alpes Métropole a souhaité indemniser les personnes engagées.

  • Les membres de la Convention citoyenne métropolitaine pour le climat sont donc indemnisés pendant toute la durée des travaux à hauteur de 350€ par personne pour l'ensemble des sessions

La Métropole prend également en charge :

  • Le coût d'une garde d’enfants s'il y a lieu (18 € brut /heure), afin de permettre aux parents de participer aux travaux
  • Les repas organisés pendant les week-ends de réunions de la Convention
  • Les transports pour se rendre aux rendez-vous de la Convention

Comment se déroule le tirage au sort ?

L'opération de recrutement s'est déroulée du 19 janvier au 11 février 2022.

  • Première étape

La constitution d’un fichier, dit de base, d’environ 50 000 personnes habitant Grenoble Alpes Métropole. Ce fichier est composé de noms, d’adresses et de numéros de téléphones, données pour lesquelles leur propriétaire ont donné l'autorisation d'accéder.

  • Deuxième étape

Des critères ont été établis pour construire un groupe de plus de 100 personnes, le plus représentatif possible de la diversité des habitants du territoire métropolitain en tenant compte du sexe, de l'âge, du lieu d’habitation dans la métropole, de la catégorie socio-professionnelle. Une attention  particulière a été apportée à la représentation des jeunes et des personnes en précarité.

  • Troisième étape

Le prestataire chargé de la sélection dispose d’une plateforme téléphonique dont les professionnels appellent les personnes du fichier de base pour construire, sur la base des critères identifiés, le groupe des habitantes et habitants tirés au sort (plus un groupe de 50 suppléants). Codha a appelé 50 000 personnes, soit 1 métropolitain sur 9. La Métropole et son prestataire s’engagent à détruire le fichier de base.